Shiatsu et troubles gynécologiques

Douleurs gynécologiques apaisées par le shiatsu

Souvent plus connu pour ses effets bénéfiques sur les douleurs rhumatismales et articulaires, le shiatsu gagne à être découvert pour ses bienfaits sur les douleurs gynécologiques et comme technique d’accompagnement durant la grossesse.

Une solution sur mesure pour les femmes de tous âges

Qu’il s’agisse d’aménorrhée, de règles douloureuses ou de malaises reliés à la ménopause, ou encore de cystite, occasionnelle ou récidivante, le shiatsu  est une option à considérer pour retrouver une pleine qualité de vie. Les traitements et massages de shiatsu sont également recommandés pour la préparation à l’accouchement et rendre plus confortable la grossesse.

Le shiatsu pendant la grossesse

Durant cette période, le shiatsu adapté à la femme enceinte s’avère bénéfique pour elle et son bébé sur le plan physique, tout en lui apportant un soutien émotionnel ; il est reconnu pour réduire le stress et l’anxiété.

De plus, il contribue à réduire l’œdème des jambes et des bras, et à soulager les courbatures et les maux de dos (dont la sensibilité dans la région lombaire) dont souffrent plusieurs futures mamans. Le massage shiatsu comme tel associé à des pressions en douceur a un effet positif sur la circulation sanguine et lymphatique, ainsi que sur la tension artérielle.

Le shiatsu comporte-t-il des risques pour la femme enceinte ?

Lorsque la femme enceinte ne présente pas de problèmes de santé (infection, inflammation aiguë, diabète, troubles respiratoires, cardiaques ou pulmonaires), shiatsu et grossesse ne sont absolument pas incompatibles, au contraire. Cette technique spécialisée n’a pas pour but cependant de remplacer le suivi médical, il s’agit plutôt d’un soutien complémentaire pendant la grossesse.

Qu’est-ce que le shiatsu prénatal ?

Durant la grossesse, le corps subit des changements hormonaux et posturaux importants, ce qui cause des tensions musculaires et de la fatigue. Il faut également prendre en compte la prise de poids inévitable et le déplacement des organes internes pour s’adapter au fœtus qui grandit. Le centre de gravité en devient donc modifié et certaines vertèbres vont bouger pour se mouler à la nouvelle posture.

De plus, le diaphragme est souvent comprimé par le bébé, ce qui rend la respiration et le transport d’oxygène moins aisés pour la future maman. Pour toutes ces raisons, le shiatsu prénatal constitue une option sur-mesure pour alléger les désagréments en période de grossesse. Cette forme de shiatsu a été étudiée pour s’adapter spécifiquement aux besoins de la femme enceinte. Basée sur la médecine asiatique, elle calme le système nerveux et relaxe les muscles.

Le bien-être de la maman grâce au shiatsu

Elle prépare de façon efficace à l’accouchement grâce au travail de stimulation énergique que la praticienne effectue à travers certains méridiens et à des étirements doux. C’est également un moyen par excellence d’accroître l’énergie de la future maman, tout en soulageant les malaises qui peuvent l’incommoder au quotidien (fatigue, œdème, nausées…). Ce type de massage avec pressions en douceur est enveloppant et s’avère très apaisant tant pour la mère que son bébé.

Le toucher, les exercices souples et le mouvement deviennent des outils puissants pour aider la femme à se connecter à son corps et établir un lien précoce avec son enfant. Pour prendre rendez-vous pour des séances de shiatsu prénatal avec la praticienne Céline Serrier, nous vous invitons à utiliser le formulaire de contact en ligne.

Actualités et conseils pratiques

Les séances de shiatsu permettent d'éliminer le stress et  de soulager les douleurs musculaires et articulaires, ainsi que les céphalées et maux de tête, les troubles digestifs, et les troubles gynécologiques..

Pour en apprendre davantage sur l'univers du shiatsu et des médecines traditionnelles, consultez nos articles